• Enceint?

    Je ne sais pas si la couvade chez nos amis hommes est un mythe ou la réalité mais personnellement, j'ai remarqué que le mien, d'homme, a changé sa manière de faire et d'être à chacune de mes grossesses...

    Outre le fait qu'il est pris du poids et 3 tours de taille (ceci dit, pour vous rassurez c'est depuis le tout début de notre histoire), son comportement, lors de mes deux grossesses, a lui aussi changé.. Pas tellement physique comme peut le décrire la définition du mot couvade (nausées, empathies, sautes d'humeur), mais plutôt dans son caractère et manière de faire.

    Lorsque j'étais enceinte de notre Mini-Miss, c'est lui qui dévorait assidument tout mes bouquins traitant de ce sujet, allant même regarder à la télévision, tout les documentaires possibles et imaginables...

    C'est lui aussi qui pendant mes échos, posait tout un tas de questions sur l'évolution du bébé alors que moi, j'étais plus dans la phase spectatrice émue de ce moment si intense...

    Lui encore qui s'émouvait et dépensait une fortune inconsidérée à la vue du moindre objet de puériculture...

    Alors certes, pour cette deuxième grossesse, il s'est calmé un peu niveau "information" mais il n'en reste pas moins étrange dans ses manières de faire... 

    Notamment en ce moment, où à quelque jour de l'arrivée de notre fils, il est pris d'une frénésie de ménage... Alors certes, habituellement il ne rechigne pas à mettre la main à la pâte mais là, c'est bien plus que de l'entretient!...

    Poussière tout le jours (alors que moi, c'est tout les deux-trois jours), salle de bain récurée à fond, aspirateur dans les moindres recoins, et même, cerise sur le gâteaux, les vitres!... 

    Alors je ne sais pas s'il fait cela pour réellement me soulager et ainsi me permettre de me reposer ou bien parce qu'à sa manière, il prépare  le nid de son futur héritier, mais assez bizarre quand même... (quoiqu'il en soit, vous vous doutez bien que cela ne me dérange  pas le moins du monde)!...

    Enfin voilà, tout ça pour dire qu'une grossesse, ne change pas forcément qu'une femme, mais aussi, l'homme qui l'accompagne!... 

    Et vous, couvade ou pas?... 


    Rendez-vous sur Hellocoton !


    aucun commentaire
  • Un p'tit café chéri?

    A la maison, il n'y a pas que Mini-Miss qui fasse de tant à autre, des "bons mots"...

    Son père n'est pas en reste et, cela nous a donné bien des fois, l'occasion de rire à grands éclats devant l'absurdité de ses propres paroles et ça, pour qu'un homme arrive à rigoler de ses propres inepties, c'est fort...

    En général, la gente masculine, fière de "son importance", évite au tant qu'il se doit, de se ridiculiser...

    Pas mon mien...

    C'est bien pour ça que je l'aime!...

    Enfin, quoiqu'il en soit, pas plus tard que cette après midi, l'homme de ma vie m'a encore démontré son "humour"...

    J'étais tranquillement installée devant mon pc, une tasse de bon café chaud à portée de mains, lorsque ma chère et tendre moitié, qui a travaillé cette nuit (18H-7H00), se lève de sa "nuit" de sommeil, les yeux encore dans le vague...

    En bonne épouse que je ne suis pas encore (?!), je lui demande, histoire de lui remettre les idées un peu au clair, s'il souhaite lui aussi, une tasse de café...

    Évidemment, il accepte...

    Et là, tout en dégustant son petit noir bien fumant (attention, cela à son importance ce détail!...), mon homme lève son nez de sa tasse et tout en me regardant me demande:

    "Tu crois que l'on peu avoir de la buée sur les yeux?!"...

    Euh, comment dire...

    J'ai eut un léger blanc. Ne sachant si oui ou non, cette question était  sérieuse ou pas. Au vu du regard de chéri, oui et là, je n'ai pu m'empêcher de ricaner au visage de l'homme... 

    "Mais oui mon cœur, certainement que cela doit être possible!..."

    Je pense surtout, que c'était son cerveau qui à ce moment là, était encore légèrement "embué"..... 

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    aucun commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique