• Précieuse conservation...

    Précieuse conservation...

    Mini-Miss à l'image de son père, aime garder et entasser une multitude de chose.

    Si moi, j'aime au contraire faire place nette et accumuler le moins possible, eux, non, ils conservent tout y compris les choses les plus incongrues...

    L'homme collectionne à mon grand désarrois, des caleçons qui, comme on dit chez nous, on fait la guerre, quant à ma fille, le sujet de cet article, elle entrepose des tas de papiers dans le minuscule tiroir de son bureau... d'ailleurs, je me demande comme elle arrive a y faire entrer autant de paperasse...

    De la paperasse qui me donne des sueurs froides quand j'ose y fourrer le nez...

    Des dessins du plus petit au plus grand...

    Des bouts de magasine déchirés de je ne sais où...

    Des mots griffonnés et qui n'ont de sens que pour ma douce...

    Des images données aux caisses des magasins...

    Bref, un amoncellement de papier que de tant à autre, je suis amenée à trier même si, je sais que ma fille n'aime pas cela et pourtant, même si je sais qu'elle y tient, on ne peut décemment pas garder tout cela... elle n'a que 4 ans et demis.... imaginez dans dix ans si d'ici là, je ne fais le ménage...

    Bref, tout cela pour dire que oui, Mini-Miss a une âme de conservatrice ceci dit, dimanche, elle m'a fort étonnée quand, nous avons décidé de ranger sa chambre en vu des prochains emménagements pour accueillir  Mamzelle Bougeotte.

    Sans doute ma fille a voulu donné exemple avant l'heure ou alors est-elle vraiment ravie de partager sa chambre mais il s'avère, qu'armée d'un sac poubelle, elle n'a pas hésité à "donner", comme elle le dit si bien, toute les choses qu'elle ne voulait plus et en l’occurrence, une grande partie de sa collection de nounours qui ornait le dessus de son  armoire.

    Je pensais qu'elle en donnerait un voire deux mais, au final, se fut tout un sac et Mini-Miss fut ravie de pouvoir donner à d'autre enfants ces précieux nounours et moi, ravie d'avoir un peu plus d'espace libre dans la future chambre, de mes filles....

     

    PS: Si les nounours c'est une affaire réglée, reste le tas de vêtements à Mini-Miss à trier avant de les ranger sur les nouvelles étagères faites... et là, à mon avis cela sera moins jouissif pour moi...

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    8 commentaires
  • J'imagine...

    J'imagine...

    A quelque semaine de notre rencontre, je l'imagine déjà...

    Je l'imagine aussi brune que sa sœur et son frère sont blonds...

    J'imagine ses grands yeux noirs, ourlés du velours noir de ces cils...

    J'imagine sa peau si douce, si fragile, si soyeuse...

    J'imagine son petit cou, tout fripé dans lequel mon nez, adorera s'y lover...

    J’imagine son odeur, si différente et en même temps, si semblable à ses ainés...

    J'imagine ses petites ongles... si oranges à la naissance...

    J'imagine son petit nez, identique au leur et qui sont, ma signature...

    J'imagine sa bouche téter goulument mon sein...

    J'imagine ses petites jambes, potelées, qui aux fils des jours, battront l'air...

    J'imagine tout cela et j'ai hâte...

    J'ai hâte et en même temps, l'envie pourtant de la garder encore en moi et de pouvoir l'imaginer encore et encore....

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    8 commentaires
  • La photo, venue du passé...

    La photo, venue du passé...

    Ces jours-ci, les après midi furent très chaudes, ce qui nous réduisit à rester bien confinés à l'intérieur, au frais. Une bonne occasion pour moi, de trier un peu mes papiers en retard mais surtout, de mettre mon nez dans mes boites à souvenirs, dans lesquelles s'entrepose une grande partie de ma vie.

    Entre mon bracelet brésilien de mes 17 ans, de multiples cartes postales, sans oublier des petits mots griffonnés ou encore, des photos loupées de Mini-Miss à la maternité, tout un tas de jolis trésors qui m'ont ému et en même temps, mis un peu le bourdon.

    Mais, la chose, le souvenir, qui m'a le plus touché, fut sans doute la photo de l'homme qu'il m'avait offert au tout début de notre relation, alors qu'il vivait encore en colocation avec ses collègues gendarmes.

    Une photo de mon homme, très beau, très jeune aussi...

    Une photo qui, je dois bien l'avouer, j’avais quelque peu oubliée, prise dans mon train-train quotidien.

    Je suis restée un peu interloquée en la regardant..

    Surprise et en même temps, comme dit, émue.

    Si, à cette époque, quand mon cher et tendre me l'avait offerte, on m’avait dit tout ce qui allait suivre, j'aurai sans doute rit...rit parce qu'à l'époque j'étais encore bien fragile émotivement parlant et que je n'avais pas encore assez confiance en l'amour.

    Une photo donc, qui à fait remonter à la surface, toute ces années passées, remplies de bonheur.

    Une photo au dos de laquelle, mon homme avait griffonné:

    "A toi, la femme qui a changé ma vie"...

    Il ignorait que des changements encore bien plus importants, allaient survenir...

     

    PS: Et on ne rigole pas sur la boucle d'oreille... même si je l'a trouve immonde!....

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    4 commentaires
  • Rien que de l'eau....

    Pour son lundi parmi tant d'autre, Madamezaza nous demande une photo qui résumerai a elle seule nos vacances.

    Pour moi, pas de doute, ce sera celle-ci, représentant l'eau...

    L'eau, qui aura été l'élément phare de mon été...

    L'eau en juillet qui aura fait le malheur des premiers vacanciers...

    L'eau aussi via la mer, le lac, la piscine, les rivières dans lesquels nous avons nagé, pataugé, au près desquels aussi, nous nous somme rafraichis une fois les grosses chaleurs installées...

    L'eau aussi en moi... celle dans laquelle nage depuis déjà six mois, ma Mamzelle Bougeotte dont le sexe a été confirmée à la mi-juillet...

    L'eau qui a coulé aussi de mes yeux pour mille et une raison: l'absence de l'homme, ma fatigue, mes angoisses de femme enceinte mais aussi, d'émotion et d'amour... toute ces larmes alors qu'à la base je ne suis pas une pleurnicheuse...

    L'eau dans les douches, bien nombreuses en ces dernier jours d'août, pour soulager mes jambes devenue lourdes sous l'effet de la chaleur...

    L'eau, bu en grosse quantité, pour étancher les soifs les plus coriaces...

    L'eau, tout simplement, si précieuse et qui nous permet tant, de vivre...

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    6 commentaires